Préparatifs de voyage

Le cash, le mode de paiement préféré des Français durant un voyage

Visa a réalisé une étude qui consiste à affirmer que les Français préfèrent opter pour de l’argent liquide au lieu d’une carte bancaire lorsqu’ils partent en voyage. Cependant, cette préférence leur coûte plus cher et n’assure pas la sécurité des espèces qu’ils ont en mains. Moyennement, un Français dépense 950 euros par voyage.
Durant un séjour, un Français n’utilise pas tellement sa carte bancaire, mais la range dans son portefeuille pour qu’elle y reste… Selon une enquête réalisée par Global Travel Intentions ou GTI, publiée par Visa le 8 février dernier, 75% des concitoyens à l’étranger préfèrent payer leur voyage en liquide. Au niveau de la réservation des hôtels ainsi que des billets d’avion, les Français préfèrent en revanche utiliser leur carte bancaire. Par contre, une fois sur place, 96 % d’entre eux privilégient le cash.

Les frais de retraits en espèces sont plus coûteux que ceux d’une carte

Lorsqu’un Français arrive à destination, il ne sort plus du tout sa carte bancaire. En effet, il emploie plutôt du cash à la place. Un tiers des Français préfèrent ainsi retirer de l’argent lorsqu’ils sont sur place, contre 17 % des Européens et 11% des Américains. Pourtant, cette démarche peut leur coûter cher d’après Détective Banque. Par exemple, le frais d’un retrait en devises équivalant à 100 euros peut atteindre jusqu’à 5,65 euros, tandis que l’achat d’un autre produit du même montant effectué depuis sa carte bancaire revient en moyenne à 2,78 euros de frais. Et sans parler des vols d’espèces qui sont monnaie courante dans bon nombre de régions et pays.
Cette somme paraît un peu paradoxale pour un Français qui est réputé comme économe. En effet, comme déjà mentionné un peu plus haut, celui-ci dépense en moyenne 950 euros par voyage. Ce chiffre est bien en-dessous de l’argent déboursé par les Chinois : le budget de ces derniers peut aller jusqu’à 2450 euros. Et si l’on parle des Australiens, on peut distinguer que ceux-là dépensent au moins 2250 euros.

Carte bancaire : la solution pour économiser

D’un autre côté, la CB est bel et bien un moyen qui permet d’économiser durant un voyage. Tout comme la carte bancaire Fortuneo, de nombreuses cartes bleues haut de gamme permettent à leur propriétaire de réaliser des économies durant l’achat d’un produit à l’étranger.
Mis à part le fait que la carte soit acceptée par tous les commerçants, elle permet également de payer la note de celui-ci sans avoir à se soucier des frais supplémentaires. Mais pour cela, il faudra payer directement le vendeur. Par contre, si le voyage est réalisé hors de la zone euro, l’utilisation de la carte bancaire induira un coût supplémentaire.
De plus, le retrait d’argent pourra être réalisé un peu partout, que ce soit à l’aide d’un distributeur ou d’un guichet. La réduction de frais d’ailleurs est possible si les retraits bancaires effectués sont minimes. Par exemple, si le retrait s’élève à 50 euros, les coûts seront plus importants. Cependant, il est recommandé de prévenir sa banque en lui indiquant le pays de destination avant de voyager, car celle-ci pourrait bloquer automatiquement les retraits à l’étranger pour éviter toutes tentatives de fraudes. Il faut également bien vérifier la date de validité de la carte pour que celle-ci ne se périme pas durant le voyage….
À noter qu’opter pour une carte bancaire permet aussi de prévenir les risques de vol d’espèces. De plus, les vols de carte bancaire ne sont pas très commus durant un voyage à l’étranger. En effet, seuls 2% des personnes ayant réalisé leur voyage ont été victimes de ce genre d’incident. Et si jamais cela survient, il faut tout de suite appeler le numéro d’urgence à l’étranger. Il faudra également avertir le Commissariat le plus proche. Si le voyageur tient en sa possession une Visa ou une Gold, il pourra alors recevoir une nouvelle carte pour terminer le reste de son séjour.

Économiser 100 euros en devises étrangères

Lorsque les Français effectuent un voyage à l’étranger, ils ont cette réputation d’être radins. Une étude explique indirectement la cause de cela. Un touriste international dépense au moins 1 456 euros par voyage. Les frais de transport qui permettent de quitter le pays d’origine ainsi que les dépenses sur place sont inclus dans cette somme. À l’échelle mondiale, il est constaté que le montant médian global injecté dans l’économie du pays choisi atteint 632 euros. C’est pour cela que 72% des voyageurs préfèrent effectuer du change avant de partir.
En moyenne, les Français réalisent 2 voyages par an à l’étranger. C’est donc prouvé qu’ils voyagent plus que les Européens. 76% d’entre eux privilégient le voyage dans les zones à proximité telles que l’Italie, la Grande-Bretagne ou le Portugal. En dehors de l’Europe, les Français se rendent en priorité aux États-Unis, au Maroc ainsi qu’au Canada. Et si jamais la destination choisie n’utilise pas l’euro, les voyageurs pourront avoir comme défi de dépenser tout leur liquide. Une fois le voyage terminé, 87% des voyageurs internationaux reviennent avec l’égal de 100 euros en devises étrangères. Mais il est constaté que seuls 29% d’entre eux convertissent cet argent.

En résumé

En bref, peu importe le mode de paiement choisi durant un voyage à l’étranger, le mieux est d’apporter à la fois du cash et sa carte bancaire. De cette manière, une fois que les espèces seront toutes dépensées, il sera alors possible de retirer de l’argent. Cela permettra d’éviter de se retrouver à sec durant un voyage, et également de profiter d’un séjour très agréable et confortable une fois à l’étranger.


(Visited 22 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>