Transports

Tout ce qu’il faut savoir sur les vaccins pour les voyages

Selon votre destination, vous devez être vacciné contre certaines maladies. Pour les pays où le risque sanitaire est moins important, une vaccination « de base » suffit. Mais pour ne pas être pris au dépourvu, pensez à vous y prendre à l’avance, car certains vaccins doivent être administrés quelques semaines avant le départ ! Voici nos conseils pour voyager sans prendre de risques.

La vaccination universelle

Depuis votre tendre enfance, vous avez au moins été vacciné contre les maladies les plus importantes. Certains vaccins sont obligatoires, d’autres sont fortement recommandés.

Les vaccins obligatoiresDTP :

– Diphtérie
– Tétanos
– Poliomyélite

Les vaccins non-obligatoires mais recommandés :– Coqueluche
– Hépatite B
– Infections à Haemophilus influenza B
– Infections invasives à méningocoque du sérogroupe C
– Infections à pneumocoque
– Oreillons
– Rougeole
– Rubéole
Vaccins recommandés pour certains : Grippe saisonnière
– Hépatite A
– Infection à papillomavirus humains (HPV)
– Tuberculose
– Varicelle

 

Vous devez être, au minimum, à jour des vaccins obligatoires pour voyager. Si vous avez un doute, vérifiez dans votre carnet de santé ou faites un check-up auprès de votre médecin ! Si vous n’êtes pas à jour, il n’est pas nécessaire de tout recommencer. Votre médecin vous proposera de reprendre au dernier stade. Grâce à ces vaccins, vous pouvez voyager dans tous les pays qui ne présentent pas de risques sanitaires particuliers, l’esprit tranquille. Attention, pensez également à faire vacciner vos enfants dans les délais !

Les vaccins spécifiques qui peuvent être exigés

Des vaccinations internationales peuvent vous être demandées, selon votre pays de destination : vérifiez avant votre départ s’il est concerné. Pour vous aider, le site Pasteur a conçu une carte interactive avec les vaccins imposés, par pays. Voici les plus importants :

La fièvre jaune ou la vaccination antiamarile :

C’est le vaccin le plus courant, qui vous sera demandé si vous voyagez dans les zones tropicales d’Afrique ou en Amérique du Sud. Voici quelques exemples de destinations prisées pour lesquelles il faut être vacciné contre la fièvre jaune : Equateur, Colombie, Brésil, Bolivie, Argentine, Kenya, Mali, Sénégal…

Certains pays peuvent exiger un certificat international de vaccination (valable 10 ans), qui atteste que vous avez bien été vacciné. D’ailleurs, renseignez-vous : il est possible que cette certification vous soit demandée, même si vous ne faites que transiter dans l’aéroport du pays en question, il est conseillé d’avoir une bonne mutuelle pour les vaccins !

L’encéphalite japonaise

Cette maladie se transmet par les moustiques. Ainsi, tous les pays où ils peuvent proliférer sont susceptibles de vous imposer d’être vacciné contre cette maladie. Cela concerne surtout les pays d’Asie ou en Océanie. Voici quelques exemples de pays concernés : Chine, Corée du Sud et du Nord, Indonésie, Thaïlande, Taïwan, Malaisie, Népal, Japon, Laos, Hong Kong, mais aussi le Pakistan, les Philippines et le nord de l’Australie.

L’encéphalite à tiques

Comme son nom l’indique, cette maladie est transmise… par les tiques contaminées ! Ainsi, les pays qui présentent des zones rurales ou boisées sont concernés : il s’agit essentiellement de l’Europe centrale, orientale, du nord de l’Asie centrale, du Japon et enfin de la Chine.

La fièvre typhoïde

Cette fièvre, qui s’attrape via des bactéries (par exemple dans de l’eau ou des aliments contaminés), est très grave. Les zones à risques se situent plutôt dans le sous-continent Indien : Inde, Sri Lanka, Bangladesh, Népal, Bhoutan, Pakistan.

L’hépatite A et B

Les risques d’hépatites augmentent dans les pays où l’hygiène est précaire ou que le virus y fait rage. Il n’y a pas vraiment de listes de pays concernés, il vaut mieux  se référer au site Pasteur pour connaître les destinations à risque.

La rage

Cette maladie bien connue est transmise par la salive, notamment des animaux : gare aux morsures. Ainsi, lorsque vous voyagez, éloignez-vous des animaux errants ! Le vaccin antirabique nécessite de s’y prendre à l’avance, puisqu’il faut compter 3 doses, administrées en 1 mois. Les continents concernés sont l’Afrique, l’Asie et l’Amérique du Sud, en priorité.

Où se faire vacciner ?

Certains vaccins peuvent être administrés par votre médecin traitant, notamment ceux qui concernent la couverture universelle. En revanche, les vaccins non-obligatoires et notamment ceux demandés dans le cadre de voyages peuvent ne pas tous être injectés par votre médecin. Par exemple, le vaccin contre la fièvre jaune doit être effectué dans un centre de vaccination habilité.

Combien ça coûte ?

Un vaccin peut vous coûter jusqu’à plusieurs dizaines d’euros ! Seulement les vaccins obligatoires sont remboursés par la Sécurité sociale, selon un certain barème. Pour le reste, c’est à vos frais. Pour soulager votre porte-monnaie, vous pouvez voir si votre mutuelle santé propose une prise en charge pour les vaccins non-remboursés. Si vous n’avez pas d’assurance santé, pensez bien à sélectionner votre souhait d’être remboursé par les complémentaires lorsque vous êtes sur un comparateur de mutuelle par exemple sur ce site : http://www.comparateur-mutuelle-sante.fr/

(Visited 23 times, 1 visits today)

Categories: Transports

2 thoughts on “Tout ce qu’il faut savoir sur les vaccins pour les voyages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>