La côte de la mer Noire demeure l’attrait principal d’un voyage en Roumanie. Mais les monastères de la Bucovine et le delta du Danube constituent aussi d’autres atouts de la Roumanie.
Bucarest, la capitale, est devenue aujourd’hui le symbole du renouveau de la Roumanie européenne.

 

Roumanie : Carte d’identité

– Capitale: Bucarest est la capitale de la Roumanie
– Monnaie : Le leu est utilisé en Roumanie
– Fête nationale : Jour de l’Unification (Roumanie et Transylvanie), 1er Décembre (1918)
– Décalage horaire : Quand il est midi en France, il est 13h en Roumanie
– Langue officielle : Le roumain est la langue officielle en Roumanie
– Villes principales : Lasi, Constanta, Cluj-Napoca, Galati, Brasov, Craiova
– Religion : En Roumanie, 7 habitants sur dix suivent le rite orthodoxe roumain
– Nombre d’habitants : La Roumanie compte 23 000 000 d’ habitants

 

Roumanie : Climat

En Roumanie, le climat est continental :
– l’hiver en Roumanie : long, rigoureux, importantes chutes de neige
– l’automne et le printemps en Roumanie : saisons courtes, avec d’importants écarts de température entre le jour et la nuit
– l’été en Roumanie : très chaud, notamment dans la région de Bucarest, capitale de la Roumanie et en Transylvanie
Quelle que soit la saison, en Roumanie, les températures sont agréables sur la côte de la mer Noire.

 

Roumanie : Quand partir

Mai et juin sont les deux mois les plus agréables pour découvrir la Roumanie : les températures sont encore agréables et les touristes peu nombreux.
Evitez la côte de la mer Noire de juillet à août : les plages sont bondées !

 

Roumanie : à voir / à faire

Les villes et les monuments

– Bucarest, Lasi, monastères de la Bucovine
– Transylvanie (légende de Dracula)

Les côtes

– Mer Noire (Neptun, Olimp)

Les paysages et les randonnées

– Carpates, Maramures, monts Apuseni, monts Bucegi (randonnées, ski)

La faune et la flore

– Réserve naturelle du delta du Danube (oiseaux, poissons, plantes)

 

Roumanie : Agenda des festivités

– Le pèlerinage, le dimanche de la pentecôte à Miercurea Ciuc
– Festival de Bucarest, tout au long du mois de mai : la ville se replonge dans le XIXème siècle. Parades costumée, spectacles de troubadours
– Festival international du film Transilvania, début juin à Cluj-Napoca
– Foire de Fundata, en juin, près de Ban
– Festival International de musique de chambre, en juillet à Brasov et Bran
– Les journées médiévales, en juillet à Sighisoara : le Moyen Age est à l’honneur pendant deux semaines : art, danse et musique
– Hora de la Prislop, second dimanche d’août sur le col de Prislop : festival de danse
– Sambra Oilor, en septembre dans toute la région de Bran : on fête le retour des troupeaux de moutons dans la plaine
– De la Colind la Stea, à noël à Brasov

 

Roumanie : Les plus

– Une bonne complémentarité entre tourisme culturel et tourisme balnéaire
– Des rivages de la mer Noire meilleur marché que ceux de la Méditerranée et de larges possibilités de cures
– La popularité de la langue française.

 

Roumanie : Les moins

Les (petits) excès de l’exploitation touristique du mythe de Dracula.

(Visited 12 times, 1 visits today)

Categories: Europe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>