Océanie

La Nouvelle-Zélande

Bien lointaine, Aoetearoa, la « terre du long nuage blanc », ainsi que l’avaient baptisée les premiers Maoris ! Mais la Nouvelle-Zélande a des atouts : on y pêche et on y surfe, et surtout on s’y balade dans une nature protégée, blanchie par la laine des moutons au pied des montagnes, des glaciers, des volcans et des geysers.

 

Nouvelle-Zélande : Carte d’identité

– Capitale: Wellington
– Monnaie : le dollar néo-zélandais
– Fête nationale : entrée de la Nouvelle-Zélande dans l’Empire britannique, le 6 Février (1840)
– Décalage horaire : quand il est midi en France, il faut ajouter 11 h en été et 12 h en hiver.
– Langue officielle : l’anglais, le maori et la langue des signes néo-zélandaise (devenue langue officielle depuis 2006)
– Villes principales : Auckland, Christchurch, Hamilton, Dunedin
– Religion : anglicans (24 %), presbytériens (18 %), catholiques (15 %), méthodistes et baptistes se partagent les croyances.
– Nombre d’habitants : 4 250 000 habitants

 

Nouvelle-Zélande : Climat

Si on l’appelle parfois « l’île-monde », c’est aussi pour son climat : la Nouvelle-Zélande semble les posséder tous. Sur l’île du Sud, le climat est alpin avec des hivers très froids et enneigés, tandis qu’à l’extrême nord, le climat est tropical avec des températures plutôt élevées et de fortes précipitations. Au centre, le climat serait plutôt de type méditerrannéen, agréable tout au long de l’année.

 

Nouvelle-Zélande : Quand partir

L’été (de décembre à février) est la période la plus propice pour partir en Nouvelle-Zélande. Néanmoins, si vous souhaitez skier sur l’île du sud, vous pouvez partir de juillet à octobre.

 

Nouvelle-Zélande : à voir / à faire

Les paysages
– Geysers
– Lacs et volcans de l’île du Nord autour de Rotorua, ville empreinte de culture maorie
– Montagnes et glaciers de l’île du Sud
– Parc national de Tongariro, propice à la randonnée et au ski

Les côtes

– Fjords (Milford Sound)
– Plages (presqu’île de Coromandel, Napier)
– Surf, pêche
– Iles océaniennes de Tokelau : trois minuscules atolls (12, 2 km²) isolés dans l’Océanie au nord des Samoa et parsemés de cocotiers. Ils sont habités par deux mille habitants d’origine polynésienne, sujets britanniques mais citoyens néo-zélandais depuis 1948. Un endroit où le tourisme ne s’est pas vraiment imposé et qui reste peu connu, hormis par les spécialistes du coprah…

Les villes

– Auckland : bâtie sur un isthme, Auckland renferme un important musée maori
– Christchurch, surnommée la « cité-jardin », très anglaise
– Dunedin, ville très écossaise
– Wellington, site à flanc de montagne, maisons coloniales, Maritime Museum avec la reconstitution du bateau de James Cook, nouveau musée Te Papa

 

Nouvelle-Zélande : Agenda des festivités

– 3ème lundi de janvier : date anniversaire de Wellington
– 6 février : Waitangi Day : fête nationale
– De janvier à fin février : Summer City Programme : plusieurs festivals à Wellington
– En février (des années paires) : festival dédié aux arts graphiques et à la musique à Wellington
– 2e semaine de février : Malborough Food and Wine Festival, à Blenheim : on célèbre la gastronomie et les vins
– 25 avril : ANZAC day : jour des anciens combattants australiens et néo-zélandais
– Fin avril-début mai : Festival of colour au lac Wanaka : festival de théâtre, danse et musique
– Juin : Matariki : hommage au cerf-volant à l’occasion du Nouvel An maori
– Juin : Auckland Festival of Photography
– Fin juin-début juillet : Queenstown Winter Festival : célébration de l’arrivée de l’hiver avec des activités sportives, des expositions, des concerts
– Fin juillet : festival des Arts du Pacifique
– Fin août : Rally New Zealand : course de voitures de renommée internationale au coeur des forêts néo-zélandaises et le long des côtes
– Novembre : Canterbury Show Week à Christchurch : foire agricole accompagnée de festivités

 

Nouvelle-Zélande : Les plus

Un hymne à la nature, qui est de surcroît respectée et protégée

 

Nouvelle-Zélande : Les moins

– Un éloignement désespérant : à moins d’être un joueur de rugby destiné à taquiner les All Blacks, on aura du mal à se motiver financièrement.
– Une pluviosité tenace et un été en hiver : c’est entre décembre et février que le soleil et la chaleur se feront plus présents et plus appréciables.

(Visited 25 times, 1 visits today)

Categories: Océanie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>